Entre objet et mémoire


Planisphère politique 25-12-11 © Patrick CrossonneauLes notions d’objets et de mémoires sont abordées dans les arts plastiques depuis de nombreuses années. Dans une série de tableaux-objets, Patrick Crossonneau intègre dans ses papiers pliés en relief de petites figurines de soldats, de cowboys et d’indiens qu’il « range » dans les petites alcôves que forment les plis du papier. Il donne à voir dans ce travail ses réflexions sur la construction de l’individu dans sa société : il organise une interaction entre les apprentissages culturels et la construction de mondes imaginaires avec les petits soldats de plastique de son enfance. Il entend par « apprentissage culturel » tout ce qu’apporte à l’enfant (peut-être artiste en devenir) l’école, les livres d’images ouverts sur le monde, atlas éducatifs…, et par « construction de mondes imaginaires » tout ce qu’il crée dans son esprit avec tout ce qui lui tombe sous la main (objets, bibelots…). Les tableaux-objets jouent parfois sur la dichotomie qui existe entre le papier imprimé des livres anciens et le jouet mis en scène dans sa vitrine, entre le sens des images et des morceaux de textes apparaissant dans le tableau et les figurines.

Poupée © Patrick Crossonneau

Cowboys et indiens 2­4-09-11 © Patrick CrossonneauIndiens 09-10-11 © Patrick CrossonneauCowboys 28-11-11 © Patrick CrossonneauCyclistes 19-12-11 © Patrick CrossonneauIndiens achromes 1 (collection particuluère) © Patrick CrossonneauIndiens achromes 2 (collection particuluère) © Patrick CrossonneauPlanisphère politique 25-12-11 (collection particulière) © Patrick CrossonneauPetit marin 2011© Patrick CrossonneauPoupée 02-01-12 © Patrick CrossonneauFélix 2013 (collection particulière) © Patrick Crossonneau